Je n'aime pas les visites de routine chez le dentiste

Dentiste Paris 15"Ce n'est pas la peine de prendre des rendez-vous de routine chez le dentiste pour se faire vérifier les dents. Moi, à chaque fois que j'y vais, il me trouve des caries, alors que je ne me plaignais de rien jusque-là."

Cette phrase, combien de fois l'avez-vous entendue, ou même peut-être prononcée?
Elle fait presque  partie de notre environnement culturel. Elle  doit cependant être vigoureusement combattue, à deux titres: elle est mensongère et diffamatrice.

Les dents de lait

Les dents lait ou dents primaires

Les 20 dents de lait sont au nombre de 20 et seront apparues autour de l'âge de deux ou trois ans.

L'âge auquel se produit l'éruption des dents primaires chez la plupart des enfants :

Dents de lait supérieures :

Restauration prothétique

Une fois le processus de guérison et d’ostéointégration terminé, votre dentiste restaurateur à Paris 15 installe une prothèse artificielle finale (couronne, pont ou prothèse dentaire) sur le pilier de l’implant dentaire.

La fabrication de la prothèse est effectuée en laboratoire à l’aide de modèles dentaires et des photos du patient.

Plusieurs visites chez votre dentiste restaurateur à Paris 15ème peuvent être requises pour obtenir un ajustement idéal de la prothèse finale sur le pilier.

Etape 2 - Ajout d’un pilier sur l’implant dentaire

Ajout d’un pilier sur l’implant dentaire

Une fois que votre dentiste à Paris 15, spécialiste de l'implant dentaire, a confirmé que l’ostéointégration de l’implant avec l’os s’est produite correctement et que les tissus sont complètement guéris, un pilier (qui accueillera plus tard la couronne, la prothèse ou le pont artificiel) est vissé sur chaque implant dentaire installé lors de l’étape précédente; le chirurgien doit au préalable retirer le tissu gingival qui recouvre l’implant.

Déroulement de la pose d'implant

La chirurgie implantaire se déroule habituellement dans votre cabinet à Paris 15ème sous anesthésie locale.

Une sédation peut être administrée par le chirurgien pour détendre le patient durant l’intervention chirurgicale. Dans de rares cas, une anesthésie générale à l’hôpital peut être utilisée pour réaliser la procédure.

 

 

Pages