Préparer les enfants au rendez-vous chez le Dentiste Paris 15

Le second rendez-vous  et les suivants ... se préparent aussi !

Le premier rendez-vous s’est bien passé. Tant mieux. Ne croyez pas que votre enfant soit immunisé à tout jamais contre une phobie du dentiste. Le deuxième rendez-vous sera encore critique. En effet, c’est en général à ce moment que le premier soin, la première anesthésie seront administrés. Autrement dit, ce sera le premier contact avec la réalité technique du cabinet dentaire et il faut encore éviter le choc à tout prix.

 Ne  mentez pas à votre enfant en lui disant qu’il ne ressentira rigoureusement rien
ou bien que cela ne durera pas plus de deux minutes. Ne faites pas de promesse que le dentiste ne pourra pas honorer.
 Expliquez à votre enfant que rien d’impossible ne sera exigé de lui, que vous l’aimez et que c’est précisément la raison pour laquelle vous tenez à ce qu’il soit soigné.
 Répétez-lui tous les avantages qu’il tirera d’une bouche en bon état et toutes les peines et tracas qu’il évitera.
Montrez-vous déterminé. Les adultes oublient souvent que l’enfant ne vit que dans l’immédiateté. Si votre enfant décèle dans votre discours, ne fût-ce qu’un doute, sur la nécessité absolue du traitement actuel, s’il sent que vous l’autoriserez à  reporter le traitement à une date ultérieure, il ne se laissera plus soigner.

Les soins d’un enfant sont semblables à une oeuvre musicale, exécutée par un trio. Le  patient, le dentiste et les parents doivent jouer de concert. Une fausse note de l’un deux et c’est l’ensemble de la prestation qui est compromis.